Contrôle automatique optimisé favorisant l'efficacité du séchage et la qualité des grains brassicoles



Advanced Search

Show simple item record

dc.contributor.author Brassard, Mikael
dc.contributor.author St-Pierre, Nicolas
dc.contributor.author Morin, Sébastien
dc.date.accessioned 2022-03-30T16:58:10Z
dc.date.available 2022-03-30T16:58:10Z
dc.date.issued 2021
dc.identifier.uri https://eduq.info/xmlui/handle/11515/38364
dc.description Affiche présentée dans le cadre du Colloque de l'ARC, «Le partenariat en recherche, sa nature, ses leviers et ses freins, ses limites et ses retombées», lors du 88e Congrès de l'Acfas, le 4 mai 2021. fr
dc.description.abstract Le marché des grains de spécialité, en croissance constante au Québec, amène les producteurs à entreposer leurs récoltes. En raison des normes strictes de qualité, moins de 25 % de l’orge cultivée par les exploitants agricoles canadiens est acceptée pour le maltage, ce qui a d’importantes conséquences économiques. Pour satisfaire les critères de qualité (p. ex. : taux d'humidité et de protéines), le contrôle de la température et de l’humidité par ventilation est primordial. Or, les techniques conventionnelles de séchage ne permettent pas de répondre aux exigences spécifiques. Le projet consistait à développer des capsules attachées à un câble enfoui dans les grains, ce qui rendait possible une lecture, donc un contrôle, en temps réel de l'humidité et de la température des grains dans deux silos de la ferme expérimentale du cégep d’Alma. Une application a été conçue pour suivre ces éléments critiques sous forme graphique et à distance, et un objectif de 50 % des grains déclaré qualifiable est attendu. Une phase II est planifiée afin de faire un contrôle prédictif par PID (proportionnel, intégral, dérivé), ou encore, par intelligence artificielle à partir de données météo d'Environnement Canada. Ce contrôle permettrait d’anticiper le séchage pour des périodes intenses et d’éviter les consommations électriques de pointe, impact économique majeur. Les premiers résultats sont intéressants, mais il reste encore à effectuer du calibrage et à compléter un cycle complet d’une année. fr
dc.format.extent 1 fichier PDF fr
dc.format.medium Ressource électronique fr
dc.language.iso fre fr
dc.publisher Cégep de Jonquière fr
dc.publisher Collège d’Alma fr
dc.title Contrôle automatique optimisé favorisant l'efficacité du séchage et la qualité des grains brassicoles fr
dc.type Affiche scientifique fr


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record