Susciter l’intérêt de l’étudiant pour les bienfaits découlant de sa pratique de l’activité physique afin de l’amener vers une prise en charge de sa pratique à l’extérieur de la classe



Advanced Search

Show simple item record

dc.contributor.author Surprenant, Rachel
dc.contributor.author Cabot, Isabelle
dc.date.accessioned 2023-06-29T13:23:53Z
dc.date.available 2023-06-29T13:23:53Z
dc.date.issued 2023
dc.identifier.isbn 978-2-922066-13-5 fr
dc.identifier.uri https://eduq.info/xmlui/handle/11515/38881
dc.description La présente recherche a été subventionnée par le ministère de l’Enseignement supérieur du Québec dans le cadre du Programme d’aide à la recherche sur l’enseignement et l’apprentissage (PAREA). fr
dc.description Comprend des références bibliographiques et webographiques fr
dc.description.abstract "Les cours d’éducation physique et à la santé (ÉPS) obligatoires du cheminement scolaire québécois se terminent au niveau collégial avec le troisième cours portant la compétence Démontrer sa capacité à se charger de sa pratique de l’activité physique dans une perspective de santé (ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, 2016). Puisque le taux de réussite à ce cours se situe à 95 % (ministère de l’Éducation du Québec, 2020), on pourrait croire que les étudiants sont suffisamment actifs pour leur santé. Toutefois, ce n’est pas ce qui est observé : la majorité des jeunes adultes n’ont pas une pratique suffisante d’activité physique (AP) pour en retirer des bienfaits sur leur santé. Ce problème porte à réfléchir à des pistes de solutions pédagogiques pour engager davantage les étudiants envers une pratique autonome de l’AP. Une stratégie pédagogique en ce sens a été mise en place et évaluée aux termes de la présente étude. Spécifiquement, l’objectif était de mettre en place et d’évaluer l’impact d’une stratégie pédagogique misant sur un exercice autoréflexif et itératif des bienfaits personnellement retirés de la pratique d’AP sur le développement de l’intérêt à pratiquer l’AP et la prise en charge pérenne de la pratique d’AP par des cégépiens. fr
dc.description.abstract La stratégie pédagogique expérimentée au cours de ce projet de recherche est tout à fait pertinente, puisqu’elle est alignée sur les besoins des collégiens, clientèle cible de cette étude. En effet, la première raison évoquée par ceux-ci pour expliquer la pratique régulière de l’AP est les bienfaits qu’ils retirent de l’AP. La stratégie pédagogique élaborée vise précisément à amener l’étudiant à prendre conscience des bienfaits vécus durant et après l’AP par un questionnement sur ces bienfaits comme levier d’engagement dans une pratique de l’AP autonome. Ainsi, les bienfaits de l’AP et l’effet question-comportement sont au cœur du contexte théorique de la présente étude. fr
dc.description.abstract La méthodologie repose sur un devis quasi expérimental où trois conditions ont été comparées. Un suivi longitudinal a été effectué et des analyses mixtes ont été réalisées. Un échantillon de 1 706 étudiants provenant de 17 cégeps a complété le Questionnaire de renseignements généraux (QRG) de cette étude permettant entre autres de relever les raisons d’AP et d’inactivité physique (IP) des collégiens. Par la suite, la stratégie pédagogique misant sur un exercice autoréflexif itératif sur les bienfaits retirés de l’AP pratiquée durant le cours d’ÉPS a été testée auprès de 505 étudiants provenant de 15 cégeps et répartis en trois groupes : autoréflexion sur des bienfaits et sur l’AP pratiquée (groupe A; n = 152), autoréflexion sur l’AP pratiquée (groupe B; n = 142), aucune autoréflexion (groupe C; n = 210). fr
dc.description.abstract Les résultats indiquent une importante augmentation de la pratique de l’AP hors cours chez les étudiants du groupe A six mois après avoir terminé leur dernier cours collégial d’ÉPS. De plus, l’intention de pratiquer l’AP, qui est d’ailleurs un prédicteur majeur d’AP, est plus élevée chez ce même groupe. Six mois plus tard, (donc un an après la fin de l’intervention pédagogique) l’AP pratiquée par le groupe A est toujours plus élevée que pour les deux autres groupes. Le potentiel de cette stratégie pédagogique, facile à mettre en place, soutient la pertinence à transférer celle-ci dans les pratiques enseignantes." -- Résumé des auteures fr
dc.format.extent 1 fichier PDF fr
dc.format.medium Ressource électronique fr
dc.language.iso fre fr
dc.publisher Cégep de Saint-Hyacinthe fr
dc.publisher Cégep Édouard-Montpetit fr
dc.subject Enseignement collégial fr
dc.subject PAREA (Programme d'aide à la recherche sur l'enseignement et l'apprentissage) fr
dc.subject Recherche collégiale fr
dc.subject Éducation physique fr
dc.subject Activité physique fr
dc.subject Stratégie d'enseignement fr
dc.subject Développement de l'étudiant fr
dc.subject Compétence de l'étudiant fr
dc.title Susciter l’intérêt de l’étudiant pour les bienfaits découlant de sa pratique de l’activité physique afin de l’amener vers une prise en charge de sa pratique à l’extérieur de la classe fr
dc.type Rapport de recherche fr


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record