Effet d'un hydrolysat issu de coproduits de saumon sur l'inhibition de la croissance des microorganismes. Objectif : réduction du gaspillage et valorisation alimentaire



Advanced Search

Show simple item record

dc.contributor.author Bonnette, Danick
dc.contributor.author Fournier, Véronique fr
dc.date.accessioned 2023-05-23T19:27:23Z
dc.date.available 2023-05-23T19:27:23Z
dc.date.issued 2023
dc.identifier.uri https://eduq.info/xmlui/handle/11515/38846
dc.description Affiche présentée dans le cadre du colloque de l'ARC « Durable, la recherche collégiale? » lors du 90e Congrès de l’Acfas, le lundi 8 mai 2023 fr
dc.description Le troisième prix a été décerné à Danick Bonnette, étudiant en Technologie des procédés et de la qualité des aliments à l’Institut de technologie agroalimentaire du Québec, pour son projet : Effet d'un hydrolysat issu de coproduits de saumon sur l'inhibition de la croissance des microorganismes. Objectif : réduction du gaspillage et valorisation alimentaire. fr
dc.description En plus de ce prix, Danick Bonnette a obtenu la mention Relève étoile dans le secteur de la santé. fr
dc.description Le projet a été mené sous la supervision de Véronique Fournier, professeure en Sciences des aliments fr
dc.description.abstract "Chaque année, l’industrie de la pêche et de la transformation alimentaire génère quelque 15 970 tonnes de coproduits au Québec seulement. De ce nombre, 730 tonnes sont issues des poissons pélagiques, et la majorité est destinée à l’alimentation animale. Les coproduits comprennent les arêtes, viscères, têtes et peaux, des éléments découlant des productions pour l’alimentation humaine. Ce projet propose une solution pour la valorisation des coproduits de façon à réduire l’empreinte environnementale, tout en trouvant une utilité alimentaire humaine innovante. Cette solution est l’utilisation d’un hydrolysat de protéines de peau de poisson, reconnu pour son activité antimicrobienne dans une matrice de poulet haché cru. L’enzyme commerciale Flavourzyme MD a été utilisée pour produire un mélange de peptides qui a ensuite été centrifugé, puis déshydraté. Une étude de durée de vie a été effectuée, intégrant l’hydrolysat dans une recette de boulette de poulet crue à 0 %, 1 % et 3 % m/m. La prolifération de bactéries aérobiques mésophiles, levures et moisissures a été observée sur une période de 14 jours. L’hydrolysat inhibe la croissance microbienne dans une matrice de poulet cru. En comparaison, la formulation à 0 % m/m poursuit une courbe de croissance microbienne normale. L’hydrolysat conserve donc son activité antimicrobienne lorsqu’on l’ajoute dans un aliment sensible à la croissance microbienne, tel le poulet haché cru." -- Acfas fr
dc.format.extent 1 fichier PDF fr
dc.format.medium Ressource électronique fr
dc.language.iso fre fr
dc.publisher Institut de technologie agroalimentaire – Saint-Hyacinthe fr
dc.subject Recherche collégiale fr
dc.subject Diffusion de l'innovation fr
dc.subject Alimentation fr
dc.subject Technologie fr
dc.subject Chimie fr
dc.subject Industrie fr
dc.title Effet d'un hydrolysat issu de coproduits de saumon sur l'inhibition de la croissance des microorganismes. Objectif : réduction du gaspillage et valorisation alimentaire fr
dc.type Affiche scientifique fr


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record