Intelligence artificielle et chimie numérique : pour régler son cas à la lignine



Advanced Search

Show simple item record

dc.contributor.author Germain, Mathieu
dc.contributor.author Lévesque Simon
dc.contributor.author Barnabé, Simon
dc.contributor.author Bénard, Pierre
dc.date.accessioned 2021-09-13T18:53:57Z
dc.date.available 2021-09-13T18:53:57Z
dc.date.issued 2019
dc.identifier.uri https://eduq.info/xmlui/handle/11515/38177
dc.description Affiche présentée dans le cadre du Colloque de l'ARC, «Pour que la formation de la relève scientifique soit sur toutes les lèvres», dans le cadre du 87e Congrès de l'Acfas, Université du Québec en Outaouais (UQO), Gatineau, le 28 mai 2019. fr
dc.description.abstract La lignine, un coproduit de l’industrie papetière, est le deuxième biopolymère le plus abondant sur Terre après la cellulose. Actuellement, cette lignine résiduelle est majoritairement brûlée pour produire de la chaleur. On peut donc espérer une meilleure valorisation de la lignine, mais cette amélioration passe par la connaissance de sa structure moléculaire. Comme il s’agit d’un polymère désordonné, formé d’un grand nombre d’unités fondamentales assemblées de façon combinatoire, l’intelligence artificielle (IA) aiderait à élucider le problème, et ce, à l’image de l’industrie pharmaceutique, qui a déjà recours à ces techniques pour la recherche sur de nouveaux médicaments. Pour déterminer la structure moléculaire d’une lignine à partir d’un ou de plusieurs résultats expérimentaux, il est proposé de créer numériquement une multitude de lignines potentielles et de calculer théoriquement les propriétés physiques de chacune. Cette banque de lignines alimentera ensuite un procédé d’IA qui pourra, par interpolation, produire une structure moléculaire émulant des résultats expérimentaux qu'on lui aura fournis. Déjà, de nouveaux outils ont été créés pour fabriquer des lignines numériques semblables aux lignines naturelles. L’implantation d’outils de calculs de propriétés moléculaires est en cours et le matériel permettant les calculs d’intelligence artificielle est en place. Ici comme dans bien des domaines, l'IA semble être un outil prometteur pour l’avancement des connaissances. fr
dc.format.extent 1 fichier PDF fr
dc.format.medium Ressource électronique fr
dc.language.iso fre fr
dc.publisher Cégep de Trois-Rivières fr
dc.publisher Innofibre - Centre d’innovation des produits cellulosiques fr
dc.publisher Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) fr
dc.title Intelligence artificielle et chimie numérique : pour régler son cas à la lignine fr
dc.type Affiche scientifique fr


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record